/medias/image/9025008215b3de6b11506e.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

BACS-INNOV : Création du premier Fonds d’Alumni Centraliens

Autour des Centraliens

-

22/01/2019

CentraleSupélec Business Angels

Une société d’investissement pour soutenir les start-up de la communauté

 Le comité de direction de BACS-Innov


Une société d’investissement, BACS-Innov, vient de voir le jour. Fondée par des associés Alumni des Écoles Centrale et de Supélec, elle a pour mission de soutenir des start-up créées par des diplômés de ces mêmes écoles. Le point avec son président Gérald Farrenc (77).


Comment est née BACS-Innov et quels sont ses objectifs ? 

BACS-Innov – pour Business Angels Centraliens et Supélec pour l’Innovation – est née d’une idée du groupement professionnel CentraleSupélec Business Angels et de Benjamin Péri (15).

C’est une société par actions simplifiée de capital-risque qui a été créée lors de l’AG constitutive du 10 octobre 2018 par seize associés fondateurs, tous Alumni des Écoles Centrales et de Supélec, et dont la vocation est de rassembler des associés diplômés de ces mêmes écoles pour soutenir, par une entrée au capital, des start-up innovantes dont l’un des associés au moins est issu de la communauté.

Ainsi, BACS-Innov a une vocation à la fois d’entraide entre diplômés des Écoles Centrales et de Supélec et, bien entendu, d’investissement avec une rentabilité attendue. Elle s’inscrit dans l’objectif de CentraleSupélec d’atteindre d’ici cinq ans 10 % de créateurs d’entreprise dans les deux ans qui suivent la sortie de l’École.

L’objectif de BACS-Innov est de soutenir 15 à 20 start-up par une participation au capital qui pourrait aller de 150 000 à 300 000 euros, toujours en co-investissement. Le montant cible de souscription de BACS-Innov est de 3 à 5 millions d’euros avec un montant minimal de 2 millions d’euros, seuil à partir duquel le processus d’investissement pourra se mettre en place.


Comment comptez-vous rassembler les fonds de 3 à 5 millions d’euros que vous évoquez ? 

Nous proposons aux Alumni des Écoles Centrale et de Supélec qui en manifesteront explicitement l’intérêt de souscrire à BACS-Innov, en tant que personnes physiques ou morales. Le montant minimum de souscription est de 20 000 euros, libérables en deux fois sur une période de deux ans.

Les Alumni intéressés se portent volontaires en réponse à des informations diffusées via leurs associations ou entre eux par relations privées. Lors d’une enquête effectuée en 2017, 1 300 Alumni de Centrale et de Supélec ont marqué leur intérêt pour l’investissement en amorçage.


Comment fonctionne BACS-Innov ?

L’AG constitutive des actionnaires a désigné un comité de direction composé de onze membres. Il est l’organe opérationnel de conduite de l’activité de la société. Un comité d’investissement, composé de tous les actionnaires investisseurs, sera consulté pour tous les investissements potentiels. Les décisions seront prises sur la base « une action, une voix » à la majorité simple des réponses exprimées.

Quelles sont vos relations avec les associations d’alumni et les Écoles ? 

BACS-Innov est indépendante juridiquement des associations et des Écoles. Bien que n’étant pas actionnaires de la société et ne participant pas à son fonctionnement ou à sa gouvernance, elles en soutiennent néanmoins le projet et son utilité pour favoriser l’entrepreneuriat au sein de la communauté.



Si le projet t’intéresse et que tu souhaites en savoir plus, merci de laisser tes coordonnées en cliquant sur le lien : http://bit.ly/2QmFyfO

Vous pouvez aussi contacter l'équipe BACS-INNOV par mail à : contact@bacs-innov.com

1275 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Autour des Centraliens

Save the date : 7ème édition des Journées Nationales de l’Ingénieur du 2 au 15 mars 2020

User profile picture

Laure DENIS

03 octobre

Autour des Centraliens

Alumni à la Une - juin 2019

User profile picture

Laure DENIS

02 juillet

Autour des Centraliens

Votez AniMate au concours de la Fabrique Aviva

EH

Eric HENRYON

12 mars