/medias/image/9025008215b3de6b11506e.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Les Centraliens de Lille ont participé à un concours littéraire sur le thème de la Première Guerre Mondiale

L'actualité de l'école

-

30/03/2015

On parle de Centrale Lille dans les journaux régionaux ce matin grâce à la participation des élèves ingénieurs à un concours de création littéraire sur le thème de la guerre 1914-1918. "L’occasion de montrer que ces têtes bien faites ne s’intéressent pas qu’aux problèmes de robinet."

Nicolas Thiebot, étudiant de troisième année, a décroché le deuxième prix avec sa chanson

Simon Davies est le responsable du département de langues de l’École Centrale de Lille.  Il est aussi un spécialiste de la poésie britannique et, tout particulièrement, des poètes combattants de la Première Guerre mondiale. On lui doit « The Hell Where Youth and Laughter Went : Poetry of the First World War » (L’enfer où sont allés la jeunesse et les rires : poésie de la Première Guerre mondiale).

Rien d’étonnant donc à ce qu’il invite étudiants et membres du personnel de son école d’ingénieurs à plancher sur le thème. Un exercice exigeant : produire un texte littéraire, dans la langue de leur choix. Le professeur et ses collègues du département ont dû départager 12 poèmes, 3 lettres, 1 nouvelle, 1 présentation d’extraits d’un journal de soldat et 1 chanson. Le premier prix a été décerné à Cécile Ghouila-Houri, étudiante de troisième année, pour son bouleversant poème Hiver 14-18 (lire ci-dessous).

Emmanuel Duflos, le directeur de Centrale, a souligné combien ce concours était pertinent dans l’établissement : comme le rappelle un monument aux morts, à quelques mètres de la salle où avait lieu la remise des prix, 117 ingénieurs et 67 élèves ingénieurs de l’Institut industriel du Nord, l’ancêtre de Centrale, sont morts pour la France lors de la guerre de 1914-1918. Au savoir, les étudiants ont ajouté mémoire et culture.

 
Hiver 14-18
de Cécile Ghouila-Houri

Boue, pluie
Et vent,
Seuls bruits
Glaçants.
Soleil
Levant,
Éveil
Tremblant.
Le soldat
Se redresse,
Chasse un rat,
Sans tendresse.
Il a peur,
La pauvre âme,
Pas une flamme,
Dans son cœur.
Le moment approche,
Le soldat frémit.
Il attend la cloche,
Le signal maudit,
L’ordre de son chef,
Qui d’un mot si bref,
Signera sa vie.
Il prend son fusil.
Le signal ! Le voilà !
C’est le cri du combat !
Tous les soldats s’élancent,
Et avec la Mort dansent,
Sinistre travailleur !
Le soldat n’a plus peur,
La machine s’amorce,
Il trouvera la force.
Ses gestes secs et mécaniques,
Sont les fruits de mois de pratique.
Il charge, il tire, il tue,
Le cœur, l’Homme, en lui, s’est tu.
Machine, il ne pense pas.
Les hommes, dans le jour, à midi,
Sont des fantômes sous la pluie
Qu’il ne voit pas, qu’il n’entend pas.
Les obus pleuvent et forment un essaim
Qui hurle aux oreilles des soldats.
Ils choisissent pour chacun son destin
Décrètent qui vivra, qui mourra.
Le soldat trébuche dans la boue,
Le visage blanc, le regard fou.
Sur sa poitrine sa main crispée,
Cache le sang de son corps blessé.
Il glisse, tombe sur le sol
Aucun soldat ne vient l’aider
Car dans cette logique folle
Est mort celui qui est tombé.
Mais il ne veut mourir ainsi,
Loin de ses frères, loin des amis,
Il veut rentrer à la tranchée,
Guérir, vivre encore des années !
Le soir pousse un nuage,
En emportant sa vie,
La Mort, triste, le suit,
Admire son courage.
C’est qu’elle en a tant vu
De ces jeunes blessés,
Français, Prussiens, Anglais,
Aucun n’a survécu.
Le soldat se traîne
Dans le « no man’s land ».
Priant, il demande
Que Dieu le ramène.
Mais la plaie mortelle
Ralentit ses gestes,
Et malgré sa veste,
La douleur le gèle.
Dans le noir
De la nuit,
Plus d’espoir,
Peu de vie.
Larmes amères,
Cruels dons
Que les guerres
Toujours font.
Boue, pluie
Et mort,
La nuit
Endort
Le cœur.
Tout passe
S’efface
Il meurt.

811 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'actualité de l'école

Centrale Lille : Les effectifs 2019 - 2020

User profile picture

Laure DENIS

28 octobre

L'actualité de l'école

Horizon 2024 : les évolutions à Centrale Lille

User profile picture

Angélique HARANT (ANNE)

26 juin

L'actualité de l'école

Enquête pour le développement d'une nouvelle pédagogie pour l'enseignement de l'anglais à Centrale Lille

User profile picture

Laure DENIS

20 février