/medias/image/9025008215b3de6b11506e.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Recherches historiques universitaires - Exploitation du fonds d'archives de l'Ecole Centrale de Lille

-

Club Histoire et prospective

Autour des Centraliens

-

11/12/2014

Club histoire et prospective des Centraliens de Lille

Voici quelques éléments de contexte sur les archives et annuaires de l’Association des Centraliens de Lille et notre intérêt pour leur exploitation à fins de recherches historiques et sociologiques.


L'Ecole depuis 1854 : Ecole des arts industriels et des mines – Institut industriel du Nord – Ecole Centrale de Lille

L’Ecole Centrale de Lille est une école d’ingénieurs du Nord de la France, héritière de l’Ecole des arts industriels et des mines et de l’Institut industriel du Nord.

Fondée sous l’impulsion de la municipalité de Lille (Auguste Richebé), de la chambre de commerce (Frédéric Kuhlmann) et du conseil général du Nord et avec l’appui du ministre Fortoul, elle est ouverte en octobre 1854 comme Ecole professionnelle du Nord. Après deux années de tâtonnements entre 1854-1856, elle est réorganisée successivement en 1857 et en 1860 et assure alors un enseignement spécial industriel dans son établissement au 2 rue du Lombard à Lille, sous la dénomination d’Ecole des arts industriels et des mines, malgré de multiples vicissitudes budgétaires. Elle est absorbée avec une partie de ses élèves et de son corps enseignant en 1872 pour former, dans les mêmes locaux, l’Institut industriel agronomique et commercial du Nord de la France (abrégé en Institut du Nord – IDN), renommé Institut industriel du Nord de la France en 1875. L’IDN déménage dans un nouveau bâtiment au 17 rue Jeanne d’Arc à Lille en 1875, puis à la cité scientifique de Villeneuve d’Ascq en 1968. L’IDN est renommé Ecole Centrale de Lille en 1991.

Archives anciennes : le fonds historique des Centraliens de Lille

Les archives anciennes de l’Ecole des arts industriels et des mines et de l’Institut industriel du Nord (documents administratifs et pédagogiques, travaux de professeurs et élèves) sont accessibles dans le centre de documentation de l’Ecole Centrale de Lille. Il faut néanmoins noter les outrages du temps, les pertes et vols, les archives partiellement incendiées en 1916, les documents détruits lors du déménagement de 1968.

Des archives de l’Ecole, de ses professeurs et élèves sont aussi disponibles à la BnF et sont référencées dans les catalogues d’autres institutions françaises.

Les promotions d’ingénieurs et anciens élèves d'après les archives connues depuis 1854

Environ quinze mille anciens élèves de l'École sont dénombrés entre 1854 et 2012, à savoir plus de 1109 anciens élèves étaient membres de l'association avant 1894 tandis que 14 110 ingénieurs ont été diplômés par l'École entre 1872 et 2012. Après un pic à 113 en 1914 et à 110 en 1924, la taille des promotions d'anciens élèves diplômés ou certifiés se contracte durant l'entre-deux-guerres avec des effectifs d'une trentaine annuellement entre 1930 et 1944, puis suit les vagues de développement économique et de démocratisation de l'enseignement supérieur français avec 77 ingénieurs diplômés en 1950, 73 en 1960, 111 en 1970, 147 en 1980, 206 en 1990 et 201 en l'an 2000.

Fonds historique de l’Association des Centraliens de Lille depuis 1877

L’association des Centraliens de Lille a été fondée en 1877 sous la dénomination « Association amicale des anciens élèves de l'Institut du Nord », regroupant les anciens élèves de l’Ecole des arts industriels et des mines de Lille et de l’IDN, et leurs successeurs jusqu’à la période contemporaine.

Dans ses statuts publiés à l’occasion de son assemblée constituante le 13 novembre 1877 en présence de 82 membres fondateurs et reproduits dans son annuaire publié en 1892, l'«Association amicale des anciens élèves de l'Institut du Nord » indique dans son article 4 :
« Sont admis à faire partie de la Société 1°) les anciens élèves de l'Institut ou de l'ancienne École des arts industriels et des mines, en ayant suivi entièrement les cours 2°) ceux qui n'ayant pas achevé leurs études, ont par un travail complémentaire acquis dans le monde une position honorable. » (Source : Annuaire 1892)

L'association a 346 membres en 1889 et 651 membres en 1899 ; le millier de membres est dépassé vers 1910, mille cinq cents avant 1938, trois mille en 1977.

Le fonds d’archives de l’association comprend des annuaires avec la liste des promotions depuis 1860, des documents administratifs depuis 1877, des bulletins, magazines et revues éditées depuis 1894, ainsi que des correspondances, lettres et documents divers.

- La collection complète des annuaires est disponible au siège de l’Association des Centraliens de Lille. Une collection d’annuaires est archivée à l’Ecole Centrale de Lille.
- Les annuaires depuis l’édition de 1892 sont aussi accessibles aux chercheurs à la BnF à Paris. La collection d’annuaires est consultable sur support papier. Les annuaires 1902 et 1938-1939 ont été photographiés et sont donc disponibles sous format numérique.
- Les bulletins et revue « L’ingénieur » publiés par l’association depuis plus de 120 ans contiennent des rubriques nécrologiques. La revue existe en format numérisé pour ses numéros depuis 1970, consultables via internet et accessible par mot de passe.

Principaux lieux de consultation des archives au format papier ou numérisé

De nombreuses archives sur l'Ecole et sur ses ingénieurs sont accessibles pour recherches historiques en France, notamment à Lille (Centre de documentation de l'Ecole Centrale de Lille ; Archives de l'Association des Centraliens de Lille ; Archives du Conseil génral du Nord ; Bibliothèque municipale de Lille ; Bibliothèque de l'Université de Lille) et à Paris (Bibliothèque nationale de France). Outre les archives en support papier, existent aussi des archives numériques la base d'archivage des Centraliens de Lille (https://anywhere.xambox.com/login) qui donne accès à la revue L’Ingénieur, depuis l’année 1970 et le service Gallica de la Bibliothèque nationale de France (http://gallica.bnf.fr/)

Les adresses des archives sont listées ci-après :

Fonds documentaire de l'Association des Centraliens de Lille (archives papier et numérisées)
* Archives papier :
Bibliothèque de la salle du conseil de l'Association des Centraliens de Lille566 avenue de la République CS 80002 F-59010 Lille Cedex – France Tel : 03 20 51 57 56
http://www.centraliens-lille.org/
* Archives numériques consultables à distance :
https://anywhere.xambox.com/login (accès à la revue L’Ingénieur, depuis l’année 1970)
mailto:contact@centraliens-lille.org
 
Centre de documentation de l'École Centrale de Lille (archives papier)
École Centrale de Lille BP48, F-59651 Villeneuve d’Ascq cedex – France
http://biblioserv.ec-lille.fr/
mailto:Bibliotheque@ec-lille.fr

Bibliothèque nationale de France
* Archives papier : Bibliothèque de recherche (Niveau rez-de-jardin) du site François-Mitterrand
Note : Les ingénieurs des promotions entre 1860 et 2002 sont identifiés dans les annuaires disponibles pour recherches à la Bibliothèque nationale de France, cote 4-J0-13860 (notice BnF no FRBNF326959874) et cote 8-JO-32182 (notice BnF no FRBNF370134053) i.e. (ISSN 1147-8047, 1147-8055 et 1147-8039) (ISSN 1267-7116, 1287-809X et 1296-2562)
Les autres documents, revues, bulletins sont accessibles à d'autres cotes
* Archives numériques accessibles à distance : http://catalogue.bnf.fr/  et http://gallica.bnf.fr/ 

Archives du Nord (AdN) cotes 1T159, 1T1156/1
Archives départementales du Nord, série T, enseignement 1800-1940 - Institut industriel du Nord : sous-série 1T cote ADN 1T159 / 1 à 17 ; sous-série 2T cote ADN 2 T 2736 ; Série 2T AdN série 2T 2735 « école spéciale » AdN série 2T 2736. série J cotes ADN J 208'i, ADN 31 J 116/1-2, ADN 32 J 433 ; série K ; série N cote ADN 4 N 584-585 ;« école professionnelle »
http://www.archivesdepartementales.cg59.fr

Archives départementales du Pas-de-Calais série T 8 ; T 673 à T 676 ; T Suppl. 262 

Bibliothèque municipale de Lille (BML) Cotes 1D2-14, 1D2-15, 1D2-16, 1D2-26, 1D2-46 , 1D2-146
http://www.bm-lille.fr/  et http://numerique.bibliotheque.bm-lille.fr
 
Notices d’autorité identifiant l'Ecole Centrale de Lille (systèmes de documentation - identifiants dans les catalogues de bibliothèques mondiales)
Bibliothèque nationale de France BnF=11989441c
Système universitaire de documentation française  SUDOC IdRef=027964361
International Standard Name Identifier ISNI= 0000 0001 2203 4461
Fichier d’autorité international virtuel VIAF=16842876 et 168428764
Deutsche Gemeinsame Normdatei DNB=16144397-7 et 6054299-8
US library of congress World cat identitites OCLC=lccn-no93032538
 

997 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Autour des Centraliens

Save the date : 7ème édition des Journées Nationales de l’Ingénieur du 2 au 15 mars 2020

User profile picture

Laure DENIS

03 octobre

Autour des Centraliens

Alumni à la Une - juin 2019

User profile picture

Laure DENIS

02 juillet

Autour des Centraliens

BACS-INNOV : Création du premier Fonds d’Alumni Centraliens

User profile picture

Laure DENIS

22 janvier