/medias/image/9025008215b3de6b11506e.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Votez pour le prix du projet étudiant le plus innovant

L'actualité de l'association

-

13/06/2016

Le prix de l'ACLi est une bourse de 1 000€ attribuée par l’Association des Centraliens de Lille destinée à financer un projet G1 G2 2015-2017.

Vous avez le choix entre 5 projets innovants. Votez pour celui qui répond le plus, d'après vous, aux critères :
  1. Faire preuve d’originalité et de nouveauté en développant une idée nouvelle ou en améliorant ou en complétant un procédé ou un système existant
  2. Présenter des pistes concrètes d’utilisation et permettre la mise au point d’applications futures
  3. Valoriser le métier d'ingénieur généraliste par la mise en pratique de plusieurs disciplines
Vous avez jusqu'au 21 juin pour voter.
 
La problématique de l'eau, ressource précieuse et menacée, est un enjeu majeur du 21ème siècle. Cette ressource est inégalement répartie sur la surface du globe et certaines populations en manquent encore cruellement. Le projet Drink the Air a pour but de trouver une solution innovante et peu onéreuse qui permettra de récupérer de l'eau douce à partir de l'humidité de l'air ambiant, dans des pays où l'accès à l'eau n'est pas donné à tous. Ce projet, qui nous a rassemblés par son côté humanitaire, mais aussi par sa complexité apparente, se démarque par sa dimension "Low-tech": utiliser peu de moyens financiers et des technologies "basiques" tout en reposant sur une compréhension subtile des phénomènes physiques mis en jeu.
 
Le projet OpenSol a pour but de fabriquer un concentrateur solaire Low-Tech, de construire un prototype fonctionnel en taille réelle et de mettre la totalité des plans à disposition des populations qui en ont besoin. Low-Tech signifie que nous utiliserons au maximum des matériaux peu coûteux et que l'on peut trouver facilement, par exemple issus de recyclage. L’idée est de rendre des populations autonomes en leur fournissant toutes les informations nécessaires à la construction de ce concentrateur. Notre ambition est d'apporter un accès efficace à l'électricité à l'aide d'un concentrateur simple à construire, même pour ceux qui ne disposent que de matériaux et d’outils rudimentaires.
 
Le projet Robot IdEAL (Inspection des Environnements à Accès Limité) a pour but de réaliser un robot mou. Le dernier mot vous surprend ? Et pourtant, il s’agit bien de l’objectif de notre projet : concevoir un robot en silicone actionné par l’énergie pneumatique. Initialement proposé par M. Duriez, directeur de recherche à l’INRIA-Lille, nous avons orienté le projet vers la chirurgie endoscopique, et plus particulièrement l’examen de l’estomac. Notre robot déformable interagira de façon plus saine avec le corps humain en limitant le risque de lésion présent avec les robots rigides, tout en étant plus maniable et plus facile d’utilisation pour le chirurgien. 
Le projet ROGUE a été proposé par Nicolas Luquet, ancien élève de Centrale Lille, maintenant conducteur de développement à SNECMA. Réutiliser le système de projet lui semblait approprié pour avoir une vision externe à l'entreprise. L’objectif du projet est de designer une solution innovante pour le guidage en rotation des fusées. A ce jour, nous avons choisi la solution que nous souhaitons développer. Nous préparons en parallèle une 1ère maquette pour la visualiser ainsi que de nombreux calculs pour pouvoir dimensionner le système réel. Notre objectif pour la fin du projet est de prouver que notre solution est viable et de la mettre en place sur un prototype à échelle réduite.
Le projet Sub Bathi est né de la volonté de l’entreprise lilloise Sarasin Actor, spécialisée dans la robinetterie industrielle, de se diversifier dans le secteur des énergies renouvelables. Initié en 2011, nos prédécesseurs centraliens ont déjà élaboré la turbine. Notre projet prend la suite des projets HydroTop (entre 2011 et 2013) et HydroTop 2 (entre 2013-2015) pendant lesquelles les étudiants de l'Ecole Centrale de Lille ont travaillé sur un nouveau modèle de turbine d'hydrolienne. Cette turbine avait été améliorée afin d'augmenter son rendement, dans le but d'être implantée plus tard en milieu marin ou fluvial. Notre projet concerne l’élaboration de la structure qui accueillera cette turbine, la prise en compte du milieu dans lequel elle sera implantée ainsi que la redistribution de l'énergie produite.



 
Cliquez ici pour voter
(1 vote par personne - il faut être connecté pour voter)



 

5083 vues Visites

1 J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'actualité de l'association

Alumni à la Une - novembre 2019

User profile picture

Laure DENIS

29 novembre

L'actualité de l'association

Une nouvelle identité visuelle pour la CACS

User profile picture

Laure DENIS

18 novembre

L'actualité de l'association

Alumni à la Une - septembre 2019

User profile picture

Laure DENIS

30 septembre